Identifier la bonne mémoire

Sur Mac

« A propos de ce Mac » dans le menu pomme affiche directement la mémoire installée sur le Mac. Par exemple 8 Go 1600 MHz DDR3.

Cliquez ensuite sur « Plus d’infos… » et rendez-vous dans la section mémoire

Là, OS X indique clairement le nombre d’emplacements de mémoire disponibles et ceux libres. Mieux, il précise même si ces slots sont accessibles à l’utilisateur.
Il faut savoir que sur certains Mac (mais aussi netbooks et ultrabooks) la mémoire est soudée à la carte mère et il n’est pas possible d’en ajouter.
Pour en revenir à OS X, si des emplacements sont libres ou que la mémoire peut être mise à jour par l’utilisateur, il suffit d’acheter de nouveaux modules SQP qui seront comparables à ceux installés ou des modules SQP de remplacement de plus grosse capacité.
Des informations très précises sont disponibles dans « Rapport système » (toujours dans « A propos de ce Mac ») dans la partie « Matériel », puis « Mémoire ».

PC sous Windows

Dans le cas d’un PC sous Windows, la symbiose entre l’OS et le matériel n’est pas aussi parfaite que sous Mac OS X.

Pour savoir quelle est la mémoire installée sur la machine et connaitre la présence d’éventuels slots libres, il faut passer par un logiciel tiers. CPU-Z est parfait pour cette tâche vu qu’il est gratuit et ne demande même pas d’installation. L’onglet « Memory » affiche la quantité de mémoire installée, le type et même des paramètres avancés comme les timings. L’onglet « SPD » permet de savoir combien de slots sont présents sur la machine et s’ils sont ou non peuplés. On y trouve également des informations bien pratiques comme la marque et la référence précise des modules (si le constructeur l’a encodée).

autres guides d'achat nas